LDA
23 rue Thiergarten 67000 Sxb
219 blvd Davout 75020 Paris
+33 (0) 9 51 81 57 29

contact@lda.archi







built with indexhibit

Périscolaire et Cantine Scolaire de Saint Marcel

lieu Saint Marcel (71), France
maître d'ouvrage Commune de Saint Marcel
maître d'oeuvre LDA
programme construction d'un périscolaire et d'une cantine scolaire
surface 550 m2
budget 1 100 000 €HT
performances bâtiment RT 2012
statut livraison 2018


En 2014, la Ville de Saint Marcel, voisine de Châlon-sur-Saône, organise une consultation pour la création d’un accueil périscolaire et d’un restaurant scolaire sur un site largement paysager. La collectivité souhaite offrir deux ateliers pour un accueil périscolaire et un restaurant scolaire aux écoles élémentaire et maternelle situées de l’autre côté de la rue de Breuil.
Partiellement inondable et inconstructible, le site offre un grand paysage verdoyant composé d’herbes sauvages et d’espaces boisés, ouvrant de belles perspectives sur un environnement naturel agréable et apaisant.

Dès lors, quelle est la réponse architecturale appropriée dans un site de cet ordre ?
Le parti architectural et paysager s’oriente vers un projet qui laisse pénétrer les espaces extérieurs à l’intérieur du bâtiment.

Le périscolaire se tourne au calme vers les grands espaces sauvages non constructibles.
Le restaurant scolaire vers l’Est. De quoi permettre son ouverture vers les espaces de loisirs communaux.
L’intérieur est dimensionné de sorte à pouvoir assurer une flexibilité d’usage au bâtiment et à la collectivité.

Cet équipement questionne ainsi la réversibilité et la modularité d’espaces conçus dans un premier temps pour une activité périscolaire et de restauration, vers un usage possible pour d’autres activités, d’autres publics, d’autres moments. Dans cette optique, la façade se veut donc la plus simple possible, le choix des matériaux également afin de permettre le maximum de flexibilité à l’ouvrage, plus facilement modulable à l’avenir.

La structure en doubles murs isolés de béton et dalles béton assure une image monolithique intégralement constituée de ce matériau, visible sur toutes les facettes du projet, jusqu’au mobilier intérieur (banc, vasque,…). Les menuiseries en bois de mélèze sont destinées à engager une large communication visuelle entre l’extérieur et l’intérieur du bâtiment, au travers des larges baies vitrées. Le projet global de Saint Marcel se veut être un manifeste de l’architecture au profit de l’usage.

Une miroir coloré au reflet fantomatique est positionné dans le hall à des fins pédagogiques.
Il s’agît d’une oeuvre de l’artiste designer hollandaise Sabine Marcelis.

photographies: Philippe Ruault