LDA
Lionel Debs Architectures
17 rue de Rosheim 67000 Sxb
219 blvd Davout 75020 Paris
+33 (0) 9 51 81 57 29








built with indexhibit

 
 

Maison de l'Enfance & Périscolaire

lieu Marmoutier (67), France
maître d'ouvrage Communauté de Communes de Saverne Marmoutier Sommerau
maître d'oeuvre Lionel Debs Architectures
Batiserf, structure
Jost, Fluides
Echoes, Economie
Bruno Kubler, Paysage

programme construction d'une maison de l'enfance, d'un périscolaire, d'une cantine scolaire & aménagements extérieurs paysagers
surface 1 200 m2
budget 2 200 000 euros ht
performances bâtiment BBC RT 2012 - 20%
statut concours 2017


Près de 14 000 Maisons de l’Enfance sont actuellement en fonction en France.
D’une démographie croissante, ces équipements s’inscrivent dans une dynamique nationale.
L’éducation, la transmission des connaissances, ainsi que l’apprentissage du “vivre ensemble”, engendrent des réflexions nouvelles, liées à l’évolution permanente de notre société et de la pédagogie. Le projet s’oriente vers une conception idéale d’espaces, pour atteindre des objectifs toujours plus adaptés à l’enfant et améliorer constamment la qualité du lieu d’éveil.

Une Maison de l’Enfance et un Accueil Périscolaire portent ainsi une fonction symbolique et doivent être à la hauteur de l’implication du personnel et de la curiosité des enfants.
Le personnel pédagogique inspire à l’enfant la confiance et l’envie de participer à des activités.
Il doit en être de même pour le lieu dans lequel se déroulent ces moments, qui doit être à la hauteur de l’ambiance chaleureuse engagée. L’enfant doit pouvoir trouver ses marques, être rassuré dans un lieu qu’il doit pouvoir apprivoiser et évoluer positivement avec les autres.

Le registre architectural doit ainsi être pérenne, accueillant et adapté aux évolutions à venir, à l’image du projet pédagogique : il convoque la réflexion de l’espace pour définir des lieux appropriables aux usages.
L’architecture travaille intellectuellement dans un espace réel : une chance et une responsabilité dans un monde de plus en plus virtuel. Un soin essentiel est accordé aux lumières, aux couleurs, aux sons, aux détails. Les sens sont mis en éveil. Le projet accorde de l’importance à ce que l’on expérimente avec son corps et son esprit. L’individu est au centre de l’attention du projet.

Ces questions et réflexions convoquent les composantes du parti architectural : une grande fluidité d’ensemble, une souplesse et une flexibilité d’utilisation des espaces mais aussi une interprétation des fonctions propice aux échanges.

Intégralement proposé de plain-pied, le projet du Multi-Accueil s’oriente vers une architecture simple, adaptée et apaisante : un grand toit abrite les enfants sous une toiture en pente à deux eaux dans un cadre paysager agréable et pédagogique. Le bâtiment offre de belles transparences permettant aux enfants de comprendre les éléments qui les entourent tout en préservant leur intimité et aux professionnels de pouvoir disposer d’un contrôle visuel sur tous les locaux le nécessitant.